#17. Se noyer dans un bol de Ramen. (Lyon)

Nous avons goûté les crêpes en Bretagne (ici et surtout ), nous avons testé les bouchons lyonnais (un premier, puis un deuxième) et il est vrai qu’on aime manger les spécialités dans leur région d’origine. Seulement voilà, quand on a envie de manger asiatique, on ne peut pas sauter dans le premier avion pour la Chine ou le Japon. Sauf, bien sûr, si vous possédez un Jet privé et beaucoup d’argent. Si c’est le cas, surtout, pensez à nous emmenez ! (Vous trouverez notre mail plus bas, n’hésitez pas à nous contacter. Pour une proposition de voyage en jet, mais aussi pour toute question, remarque, suggestion, etc.)
Bref, comme on ne peut pas encore partir direct au pays du soleil levant pour manger des Ramen à chaque fois que l’envie nous prend, nous sommes allés au Ramen Shop sur les bons conseils d’une amie. Oui, il n’y a pas que les sushis et les bentos chez les japonais. Exit le bol de riz, In le bouillon de pâtes. Les Ramen sont des pâtes tirées à la main à base de blé. D’origine chinoise, elles ont été importées vers le XIXème siècle au Japon (dont certains aventuriers les auraient toutefois découvertes dès le XVIème siècle) et on les considère aujourd’hui comme un mets japonais. Bref, nous allons nous arrêter là concernant la gue-guerre de patrimoine culturel. Manger proprement et avec classe y est mission impossible. Apprécier son plat est un jeu d’enfant. Slurp.


L’endroit : Ramen Shop
: 10 rue du palais Grillet, 69002  Lyon
Allo? : 04 78 05 70 68
Quand :
Pourquoi : Un repas (bento ou ramen) copieux et goûteux aux saveurs asiatiques. A éviter pour un premier rencart, il est difficile de manger des ramens avec classe !
Combien : Entre 9 et 15€ environ pour les plats. 2€ les sodas.

Bref : on M.


4 Du côté des papilles.

Nous avons commencé par quelques Gyoza au poulet et légumes. Ces petits raviolis légèrement grillés sont servis sur une assiette et déjà légèrement nappés d’une sauce soja. Ils étaient très bons, avec une farce agréable et une pâte bien cuite, ni trop grillée ni pas assez. Si vous désirez plus de sauce soja, pensez à en demander – mais l’ensemble était bien dosé.
Ensuite, et même si les bentos nous faisaient de l’oeil, nous avons choisi un plat de Ramen aux Crevettes tempura. Les trois grandes -très grandes- crevettes arrivent sur assiette. On ne sait d’ailleurs pas trop comment ils arrivent à avoir des crevettes aussi longues et rectilignes ! Elles sont parfaitement cuites, bien croustillante autour. Légèrement trempée dans le petit ramequin de sauce soja qui les accompagne, on se régale.
Les Ramen sont dans leur énorme bol, avec un bouillon, un peu de mais, des oignons frits, des algues et de la salade (et une vague tranche de surimi rose et blanc venu d’un autre monde). La salade se trouve cuite par la chaleur du bouillon, ce qui n’est pas très agréable. Le reste est très bon, les pâtes de fabrication maison sont délicieuses. A l’aide de nos baguettes comme de la louche qui accompagne le plat, nous allons jusqu’au fond du bol avec beaucoup de plaisir. On aurait peut-être aimé trouver dans notre plat quelques petits légumes en plus, simple avis personnel. Seul bémol : nous avions deux petits morceaux de boeuf trouvé dans notre bol. Cela ne nous a pas vraiment gênés, mais pour ceux qui ne mangent pas de viande, cela peut-être réellement dérangeant.
Nous sommes sortis repus et heureux. Et si nous avons fait l’impasse sur le dessert, c’est pour une bonne raison… que nous vous raconterons bientôt !

Gyoza

tempura

ramen


3 Le lieu.

Comme souvent, l’ambiance et la décoration des restaurants japonais ne sont pas leurs points forts. Ici, la salle n’est pas très chaleureuse, les tables rectangulaires en bois clair sont sagement alignées avec leurs chaises assorties. L’ensemble est cependant moderne, avec des abat-jour dépareillés, des murs noirs où les menus sont écrits à la craie et agrémentés de petits dessins. Mis à part le plafond un peu années 70 avec ses plaques de petits carreaux, on a une agréable impression de modernité et de propreté en entrant. La profondeur des murs noirs donnent un vrai plus à la pièce, ce qui compense le mobilier plutôt épuré. La déco n’est ainsi pas exceptionnelle, mais c’est tout à fait honorable et beaucoup plus sympa que dans 90% des restaurants du même type.

Salle

3.5 Le service.

Le serveur, un asiatique au sourire inamovible, nous a très bien accueilli et nous a installés à l’intérieur après nos Gyoza dès qu’une table s’est libérée. Aucune faute à signaler dans ce service simple, mais beaucoup d’amabilité, ce qui n’a fait qu’ajouter au bon moment que nous avons passé. Nous avons peut-être attendu pour être débarrassés de nos plats, mais puisque nous n’avons pas pris de dessert et que nous discutions gaiement, nous n’y avons pas vraiment fait attention.
Bref, ce fût notre première adresse asiatique dans la capitale de la gastronomie et nous la validons absolument !

ramen shop

Envie de saveurs japonaises et de baguettes, Foncez !

Et vous, c’est quoi votre restaurant japonais M ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :